En janvier, Robert Beric a quitté les Verts pour rejoindre Chicago Fire. L’attaquant a livré son plus gros regret dans une interview à ButFootballClub.

“Mon seul regret, c’est peut-être d’avoir passé six mois à Anderlecht, en prêt. Je n’aurais pas dû y aller. J’ai perdu mon temps là-bas. Mais bon, quand je suis revenu j’ai fait six bons mois. J’ai marqué des buts importants pour aider l’équipe à se maintenir. J’ai apporté une nouvelle énergie”, a indiqué l’ancien attaquant de l’ASSE.