Les tensions ne sont pas prêtes de s’apaiser à Saint-Étienne. Le club a entamé une procédure judiciaire contre l’agent de son gardien de but après une sortie médiatique plus que virulente de ce dernier.

Relégué au second rôle depuis plusieurs semaines à l’AS Saint-Étienne, Stéphane Ruffier avait reçu le soutien de son agent, qui n’avait pas hésité à attaquer le coach des Verts Claude Puel. Avant le match face à Reims, Patrick Glanz avait notamment lancé que l’entraîneur du club avait « tué son gardien ».

Comme l’indique L’Equipe cette semaine, le club a pris la décision de poursuivre l’agent de son joueur, à l’époque mandaté par les Verts, en justice. Un conflit qui est bien loin d’être terminé.