Taclé par Daniel Riolo, Wahbi Khazri peut compter sur l’ancien Vert, Fousseni Diawara pour prendre sa défense.

“L’attitude de Khazri ne m’a pas dérangé plus que ça. Contre le PSG, j’aurais même voulu voir 11 Khazri sur le terrain. Il est généreux, à chaque match c’est comme un taureau qui entre dans l’arène. C’est un leader, comme Monnet-Paquet, mais je trouve qu’à côté, on est trop gentils, on se contente de peu. Les mecs font leur match et ils rentrent chez eux. Un Cabella par exemple, j’aimerais le voir s’énerver comme ça. Il s’est loupé sur ce match mais il en est à 12 buts. Il avait fait un doublé contre Marseille (2-0) il y a un mois. Parler de 10 kilos en trop parce qu’il vient de rater un match, c’est des conneries monumentales.”