Après la défaite encaissée 3 buts à 2 à Bordeaux avec l’AS Saint-Etienne, Jean-Louis Gasset est revenu sur le match et les décisions arbitrales. Il parle de soirée cauchemardesque.

 

“C’était une soirée cauchemardesque. On a perdu deux cadres défensifs alors qu’il nous en manquait déjà deux. On a fini avec une défense très expérimentale formée d’un gamin de 17 ans (William Saliba, ndlr) et d’un attaquant, Kévin Monnet-Paquet, reconverti arrière droit, a lâché l’entraîneur des Verts en conférence de presse. La sensation que me laisse ce match bizarre, c’est que rien n’a joué pour nous. Toutes les décisions ont été contre nous. Dans ces situations-là, on a l’impression que le ciel vous tombe sur la tête. C’est dur de voir ses joueurs se battre, avoir le bon état d’esprit, se créer des occasions, marquer deux buts à l’extérieur et ne pas rapporter un résultat positif. C’est très difficile.”