Président du syndicat Première Ligue et de l’AS Saint-Etienne, Bernard Caïazzo ne fait pas l’unanimité dans le monde du football en France.

“Il a une grande propension à raconter ce qui l’arrange. Une fois, il avait déclaré qu’il avait 5 millions d’euros dans l’ASSE pour sauver le club et les salariés. C’est totalement faux : il avait mis autour d’1 million. Il est insaisissable. Très fort pour faire copain avec les gros au détriment des petits ou inversement selon son intérêt du moment”, a lâché l’homme d’affaires Luc Dayan dans les colonnes de L’Equipe.