Le coach de l’ESTAC Troyes (L2), Laurent Batlles est revenu dans une interview accordée à 100% Ligue 1 sur sa fin de carrière à l’ASSE.

“Ça a été une fin de carrière rêvée pour moi parce que je sortais d’une saison compliquée à Grenoble où on avait perdu beaucoup de match, ça avait été très compliqué. Et de là, j’arrive à Saint-Etienne avec Christophe qui m’avait connu à Bastia. Quand je suis arrivé j’avais 34 ans, presque 35 ans et les gens se sont dits “qu’est-ce qu’il vient faire là ce vieux ?”. Au final c’est là où je vis encore, où ma famille vit encore, et c’est là que j’ai rencontré des gens adorables. Je me suis fondu tout à fait dans le fonctionnement de la ville, du club, des supporters, et en plus on a eu des résultats rapidement”, a indiqué le technicien de Troyes.


Avant de poursuivre : “J’étais arrivé pour essayer, avec d’autres joueurs qui avaient été capitaine dans leur club comme Sylvain Marchal, Carlos Bocanegra ou Albin Ebondo et d’autres, de mettre en place des choses pour remobiliser tout le monde, et ça a bien marché. Ce stade est fantastique, il y a des frissons à chaque fois que l’on y va. Tout s’est super bien passé, et de ce fait là, j’ai fini ma carrière là-bas et j’ai intégré le club derrière. C’est quelque chose de fort.”