Transféré à Monaco lors du mercato hivernal, Aurélien Tchouaméni évoque cette décision et parle d’un nouveau défi à relever.

Le milieu de terrain du club du Rocher espère franchir un palier en Principauté. “Un pari ? Oui et non. Bordeaux est mon club formateur, j’y ai débuté à l’âge de 11 ans. C’est un pari dans le sens où je quitte ce cocon. Quand j’ai entendu parler des premières spéculations, j’en ai discuté avec mon agent et quand j’ai su que c’était du concret, je ne me suis pas posé de question. J’ai accepté et j’en suis très content (…) J’étais bien à Bordeaux mais Monaco est une nouvelle étape dans ma carrière. L’équipe est dans une situation compliquée mais ce n’est pas, non plus, une situation alarmante”, a souligné le nouveau joueur monégasque.