Exilé en Chine depuis plus d’un an, Yannick Carrasco semble avoir le mal du pays. En discussion active avec quelques clubs européens depuis cet hiver, notamment Arsenal, un accord serait déjà acté entre les deux parties. Ne reste plus qu’à attendre la confirmation du club chinois, le DL Yifang.

Passé par Monaco et l’Atlético Madrid, l’Europe connaît bien le talent de l’ailier belge. Le seul scénario qui empêcherait Carrasco de faire son retour en Europe serait l’exigence du club chinois. Si ce dernier décide de conserver un joueur contre son gré ou d’être trop gourmand sur l’indemnité de transfert, la transaction pourrait ne pas avoir lieu. Mais en tout vraisemblance, l’ancien de Monaco devrait poser ses valises à Arsenal la saison prochaine.