En conférence de presse, l’entraîneur d’Arsenal Unai Emery regrette le déplacement à Bakou en Azerbaïdjan pour la finale de la Ligue Europa.

“Je ne sais pas exactement comment l’UEFA décide de l’endroit où sont jouées les finales… En 2015, j’avais joué une Supercoupe d’Europe avec Séville contre le Barça à Tbilissi. C’était le même problème : deux équipes espagnoles obligées de voyager en Géorgie pour jouer un match. Cela m’embête pour les supporters. J’aurais préféré jouer plus près de l’Angleterre car nous sommes deux clubs anglais. Beaucoup de fans aimeraient voyager pour venir avec nous lors de cette finale. (…) Il y a trois ans, nous avions joué en Suisse avec Séville contre Liverpool. Le stade était plein, avec les supporters des deux équipes. C’était génial. En plus, il n’y aura que 6 000 billets vendus pour nos supporters et autant pour ceux de Chelsea, alors que le stade a une capacité de 70 000 places. Je pense qu’il sera plein, mais pas avec nos fans, ni ceux des Blues”, a indiqué le technicien d’Arsenal.