Arsène Wenger a affiché ses interrogations sur la suite de sa carrière, dans un entretien accordé à la chaîne BeIN Sports.

Le technicien français, parti d’Arsenal, garde le flou mais annonce qu’il se décidera prochainement. “Je ne sais pas. Je suis un peu devant le vide. Je sors juste de mon dernier match. 48 heures de réflexion, ce n’est pas suffisant. Je suis encore sous le choc. Je me donne jusqu’au 14 juin pour décider de mon avenir, pour savoir si je continue d’entraîner ou si j’entre dans une autre fonction. Ce qui est sûr, c’est que je vais continuer à travailler. J’ai une page blanche devant moi. Je ne sais pas si j’ai envie de continuer à souffrir autant. Je veux continuer à m’engager pour mes idées. De quelle façon ? Je n’en sais rien.”