Les incidents ont eu lieu le 16 mars dernier lors du match entre Angers et Amiens. La rencontre avait dû être interrompue car des supporters nantais avaient projeté des fumigènes sur la pelouse.

 

Ils étaient pourtant interdits de déplacement. La cinquantaine de supporters nantais étaient venus, malgré l’interdiction, pour fêter les 20 ans de leur groupe. C’est au milieu du match que ces derniers ont envoyé des fumigènes et autres engins pyrotechniques sur la pelouse.

Pourtant, même si les Angevins ne semblaient pas impliqués dans l’histoire, la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel (LFP), a condamné le club à 15 000€ d’amende dont 10 000 avec sursis, le 27 mars dernier.

Le 27 mars, la commission de discipline de la LFP condamnait Angers Sco à 15.000 € d’amende dont 10.000 avec sursis. Puis l’instance a suspendu cette action, du temps de l’enquête.  Enfin a eu  lieu hier soir la Commission de discipline concernant l’affaire. Et, selon Ouest-France, la LFP a annoncé dans un procès-verbal que “l’affaire était classée sans suite « compte tenu des mesures tangibles prises par le club »“. Le club d’Angers ne sera donc pas sanctionné.