Après la défaite face à l’Olympique Lyonnais (6-0) et le départ de Jeff Reine-Adelaïde (21 ans) à Lyon. La tension monte à Angers entre la direction et le coach Stéphane Moulin.

“Elle a été pourrie, a indiqué le technicien dans Le Courrier de l’Ouest. Aujourd’hui, je me sens comme un chien dans un jeu de quilles. Le départ de Jeff, les intérêts de clubs pour d’autres joueurs, les échos des agents… On a vécu tout ça au quotidien.”

Avant de poursuivre : “L’an dernier, on avait commencé par trois défaites mais je ne parlais que de terrain. Là, j’ai dépensé trop d’énergie à ça. Le public ne sait pas tout ce qui s’est passé : on a raconté des choses, mais pas toutes. Je les garde pour moi. Mais quand je dis que la semaine a été pourrie de A à Z, c’est la réalité. Donc je ne suis qu’à moitié surpris de notre mauvais match à Lyon.”