Trois pensionnaires de Ligue 1 ont connu une énorme désillusion en 32e de finale de la Coupe de France, ce samedi.

Le SCO d’Angers s’est incliné contre les amateurs de Viry-Châtillon (1-0). Face à cette modeste formation de Régional 1, l’équivalent de la sixième division, les joueurs de Stéphane Moulin ont craqué sur un but de Mahamadou Sacko (50e). Le club de l’Essonne réalise le premier gros exploit de ces 32es.

Le Nîmes Olympique ne verra pas non plus les seizièmes de finale. Le club gardois a été sèchement battu par Lyon-Duchère (3-0), formation de National 1. Les Crocos de Bernard Blaquart ont craqué sur des buts de Jackson Mendes (14e), Franck Julienne (80e) et Matthieu Ezikian (87e). C’est terminé aussi pour Montpellier, surpris par l’Entente Sannois Saint-Gratien (N1, 1-0) sur un but de Matthieu Géran (93e).

Finalistes malheureux contre le PSG en 2018, Les Herbiers (N2) poursuivent leur parcours en s’imposant à Tours (2-1), club de National 1.

Au forceps, Guingamp domine le Stade Pontivyen (N3) sur le score de 4-2, avec des buts de Yeni Ngbakoto, Nolan Roux et Marcus Thuram (doublé). Amiens se qualifie face à Valenciennes (1-0), club de Ligue 2, sur une réalisation de Cheick Timite.