Aujourd’hui au Brésil à Sao Paulo, Daniel Alves (35 ans) est revenu sur son passé barcelonais. Toujours fan du Barça, le Brésilien n’a pas été tendre avec le Real Madrid d’un certain Mourinho.

En plein confinement, Alves s’est confié auprès de “Marca” et se souvient des Clasicos face au Real. Entre lui et Mourinho ça n’a pas collé comme il le précise dans une série de punchlines.

“Ma relation avec Mourinho n’a pas été bonne, mais ce n’était pas ma faute. Aussi, il n’a pas inventé le football ! On dirait qu’il y a uniquement ce qu’il gagne qui a de la valeur. La jalousie, c’est mauvais. C’est un grand coach, avec une grande équipe. Point à la ligne. Il a gagné beaucoup de trophées, mais je l’ai aussi fait, et beaucoup de joueurs du Barça aussi. (…) Il n’y a qu’une ‘Special One’, et c’est Joana Sanz (sa femme). Le Real de Mourinho ne savait pas perdre. Il jouait salement. Enfin… il n’avait pas d’autre choix que de le faire”.