Ancien gardien du Paris Saint-Germain et aujourd’hui consultant à la télévision, Jérôme Alonzo donne son avis sur les performances d’André Villas-Boas et de son héros face au LOSC, Steve Mandanda.

« Ils n’ont pas eu beaucoup de changements à part un coach et une recrue majeure avec Benedetto. Ce club qui était moribond et qui se perdait dans des combats internes l’année dernière et qui perdait même des supporters… Ils ont été capables de se remettre en question et de repartir au charbon. Finir deuxième sans être tout le temps brillant, c’est impressionnant. C’est le genre de saisons où tout se goupille bien en étant simplement combatif, en ayant aussi de bonnes idées et des coups de chance. On n’attendait pas Marseille à ce niveau-là. Je tire un coup de chapeau à Villas-Boas. Je n’y croyais pas et ce mec-là m’a bluffé de bout en bout. Bravo à lui. L’OM s’est construit avec pas grand-chose, un cœur gros comme ça, du caractère, deux ou trois joueurs exceptionnels, là c’était Steve Mandanda comme souvent… Marseille c’est Highlander, ils ne meurent jamais », a lancé le gardien de but au micro de la chaîne L’Équipe.