Aimé Jacquet a analysé la petite carrière de Zinedine Zidane en tant qu’entraîneur du Real Madrid.

“Bien sûr. Et là, il a été magnifique. Parce que ça a été trois années terribles. Quand tu es sur le banc du Real, tous les jours, tu pars au combat. Il faut être inhumain parfois quand on va vers ce niveau-là. Et Zizou a mesuré tout de suite qu’il valait mieux souffler. S’il ferait un bon sélectionneur pour les Bleus ? Je ne sais pas du tout. Il y a quelques années, quand je lui ai demandé ce qu’il voulait faire, il m’a dit “entraîneur, je ne pense pas”. Donc je ne l’imaginais pas sur un banc de touche. Mais ce n’est pas surprenant parce qu’il a un intérieur très fort. Il ne parlait pas beaucoup, mais quand il parlait, il valait mieux l’écouter, même l’entraîneur”, a indiqué le technicien sur RMC.