Seulement deux matches en Italie et Romelu Lukaku a déjà été pris pour cible par des supporters.

Victime de cris de singe dimanche dernier lors du match entre Cagliari et l’Inter Milan au moment de transformer son penalty (1-2), le Belge a tenu à réagir fermement à ce type de comportement et bénéficie d’un soutien de poids avec la Fédération Belge de Football qui n’a pas hésité à prendre le parti de l’attaquant dans un communiqué.

“L’URBSFA fait front aux côtés de Romelu Lukaku, victime de cris racistes le week-end dernier lors du match Cagliari – Inter Milan. L’Union Belge a décidé d’étayer le message que l’attaquant des Diables Rouges a diffusé via ses propres réseaux sociaux et lance aujourd’hui un appel aux jeunes pour les inviter à réfléchir au cours d’un exercice de brainstorming sur la manière de lutter contre la discrimination et les chants racistes sur et autour des terrains de football en Belgique. Ainsi, l’URBSFA réitère fermement sa position contre toute forme de discrimination.”