Jean-Michel Aulas estime que les médias en ont trop fait autour du penalty obtenu par Mariano Diaz, à Toulouse.

“C’est tout de même dommageable de condamner Mariano avant même d’avoir revu les images les médias sont souvent terriblement influents en dehors même du droit à la défense légitime”, a-t-il lancé par le biais de son compte Twitter.

Pour rappel, Mariano Diaz devra s’expliquer sur sa simulation devant la commission de discipline, le 25 janvier.