Alors que l’actrice blonde a accusé son désormais ex-compagnon de l’avoir trompé, puis de l’avoir rabaissé psychologiquement, et enfin de lui avoir fait subir des violences physiques, puis de l’avoir traité de “pervers narcissique” ou encore de “sociopathe dangereux“, Adil Rami est tombé au plus bas. Il a d’ailleurs été suspendu de sa collaboration avec la Fédération Nationale Solidarité Femmes, pour laquelle il oeuvrait, à cause de ces accusations. Mais dans le journal l’Équipe, de ce 16 juillet, les journalistes rapportent qu’Adil Rami aurait déclaré, à propos de Pamela Anderson : “elle m’a traîné dans la boue, elle va payer“. D’autre part, un proche du joueur champion du monde a assuré que Pamela Anderson aurait monté de toute pièce cette histoire d’infidélité, car elle savait très bien la relation qu’entretenait Adil Rami avec son ex-femme Sidonie Piémont. “Pendant longtemps, elle a fermé les yeux sur ce sujet, ça l’arrangeait bien. Mais tout le monde savait qu’Adil revoyait Sidonie, ne serait-ce que par rapport aux enfants“. C’est d’ailleurs ce qu’avait confié Rami sur son compte Instagram. “Je reste simplement attaché à préserver une relation pérenne avec mes enfants et leur mère Sidonie pour qui je garde un profond respect. C’est vrai j’aurais dû être plus transparent dans cette relation ambiguë. Je l’assume” avait-il écrit.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une rupture n’est jamais chose facile. Comme souvent dans ces situations, l’émotion peut prendre le dessus et laisser s’exprimer des choses excessives. Pamela est une personne entière, que je respecte profondément, qui a des convictions, qui est sincère dans ses combats, et pour qui mon amour a toujours été sincère. C’est ce que je veux retenir. Je ne pense pas que nous devrions dévoiler notre intimité, notre histoire, qui ne regarde que nous. Sur ce point, je tiens cependant à faire la lumière. En aucun cas je ne mene de double vie, je reste simplement attaché à préserver une relation pérenne avec mes enfants et leur mère Sidonie pour qui je garde un profond respect. C’est vrai j’aurais dû être plus transparent dans cette relation ambiguë. Je l’assume. Je reste et resterai fidèle à mes valeurs et aux convictions qui sont les miennes et s’expriment dans mon engagement pour l’association @solidaritefemmes , qui est toujours aussi fort. Je suis fier d’avoir participé à cette grande et belle campagne qui a pu faire connaître le travail exceptionnel de cette association et de ses membres. Je souhaite l’apaisement et la discrétion pour nos familles et amis, même si je suis peiné et blessé. J’espère que vous le comprendrez et le respecterez. Adil

Une publication partagée par Adil Rami (@adilrami) le