La FIFA vient de publier aujourd’hui son rapport annuel Global Transfer Market (GMT). Et en 2019, un montant record de 6,63 milliards d’euros a été dépensé sur le marché des transferts à travers le monde.

Toujours plus haut. Chaque année, la FIFA dévoile son rapport annuel concernant le marché des transferts. Une fois de plus, le record de dépense a été battu en 2019 avec plus de 6,63 milliards d’euros investis sur les meilleurs joueurs de la planète. La FIFA précise que cette donnée est en hausse de 5,8% par rapport à l’année précédente.

Le rapport nous donne d’autres indications, comme le fait que 80% des indemnités de transfert sont à mettre à l’actif des 100 plus grands clubs de la planète. Et si le Portugal affiche un bénéfice record de 346 millions d’euros, notamment grâce à la vente du prodige João Felix vers l’Atletico Madrid (126 M€), l’Angleterre enregistre le bilan négatif le plus élevé, – 496 millions d’euros. Si c’est pas la preuve qu’Harry Maguire (87 M€) à coûté trop cher…