La Commission supérieure d’appel de la Fédération française de football a décidé d’alourdir la suspension d’Anthony Lopes, après l’altercation à la fin du match entre Marseille et Lyon du 18 mars.

Le gardien de l’OL est suspendu cinq matches ferme, alors que la Ligue de football professionnel avait prononcé une suspension de trois rencontres. La suspension de trois matches du défenseur de l’OM, Adil Rami, a été confirmée, comme pour Marcelo (deux matches dont un avec sursis). Épargné par la Ligue, Mouctar Diakhaby écope de deux matches dont un avec sursis. “La Commission a également décidé une fermeture pour un match de la tribune basse Sud du stade Vélodrome de Marseille, et d’infliger une amende de 10 000 euros aux deux clubs”, précise la FFF.