Le football ne connaît pas la crise. En 2014, les clubs du monde entier ont échangé pour 3,6 milliards d’euros en indemnités de transfert, selon un rapport de la FIFA.

Le montant global des transferts a augmenté de 100 millions d’euros en 2014 par rapport à 2013, selon un rapport que s’apprête à publier la FIFA, et dont les chiffres ont été dévoilés par l’AFP. Comme chaque année, l’instance dirigeante du football mondial a calculé le montant des sommes échangées entre clubs, sans prendre en compte les commissions des agents. L’année passée, c’est la somme de 3,6 milliards d’euros qui aurait été atteint (contre 3,5 milliards en 2013).

C’est évidemment en Europe que la grande partie de cette somme a été dépensée. Les clubs européens ont échangé pour environ 3,2 milliard d’euros et représentent 87 % du montant des échanges. A noter que les clubs anglais représentent à eux seuls 1 milliard d’euros de transferts. La zone AmSud arrive en deuxième position, suivie de la zone Asie.