Roger Goodell, le patron de la Ligue professionnelle nord-américaine de football américain (NFL), a estimé samedi “qu’il reste beaucoup à faire” en s’exprimant sur la mort de George Floyd, un Afro-américain de 46 ans décédé lundi après son arrestation par la police.

Une vidéo filmée par des passants est devenue virale depuis lundi. Elle montre un policier blanc, Derek Chauvin, dans la ville de Minneapolis plaquer au sol George Floyd et maintenir son genou sur son cou pendant de longues minutes, alors que ce dernier dit ne plus pouvoir respirer. Son décès à la suite de cette arrestation a entraîné ces derniers jours des manifestations et des émeutes dans la ville mais également dans le reste des Etats-Unis, jusque devant la Maison Blanche.

“Comme les événements actuels le soulignent de façon spectaculaire, il reste beaucoup à faire tant au niveau du pays que de la Ligue”, a déclaré Goodell, dont les déclarations interviennent quelques jours après celle d’une ancienne star de la Ligue, Colin Kaepernick.

“Lorsque la civilité mène à la mort, la révolte est la seule réaction logique”, a écrit jeudi sur son compte Twitter Kaepernick, qui s’était agenouillé plusieurs fois en 2016 pendant l’hymne américain pour protester contre les violences policières faites aux Noirs. Kaepernick, n’a plus rejoué en NFL depuis trois ans et son mouvement de boycott de l’hymne américain.

Goodell a pour sa part exprimé au nom de la ligue américaine une “profonde tristesse devant les événements tragiques à travers notre pays” et ajouté une petite phrase qui rapproche sa position de celle de Colin Kaepernick. “Ces mouvements de protestation (…) reflètent la douleur, la colère et la frustration que beaucoup d’entre nous ressentent”, a déclaré le patron de la NFL, qui a présenté ses condoléances à la famille de Floyd.

Kaepernick réhabilité ? C’est peut-être la conséquence inattendue de l’affaire George Floyd