La rédaction de sport.fr a eu le privilège de participer à la 6ème édition des Bootcamps Planet Fitness organisée au Club Med de Vittel du 21 au 24 juin. 3 jours d’activités sportives intensives pour découvrir et se perfectionner aux dernières techniques d’entraînement et de préparation physique en art martial, cross training et danse. Eclairage sur l’ambiance Bootcamps.

Soyons honnête, la simple lecture du programme complet élaboré par Planet Fitness à l’attention des journalistes invités à tester les nouvelles disciplines de l’enseigne à Vittel avait presque de quoi nous faire regretter de nous être engagés dans ce « Traquenard ».

C’est donc avec une certaine inquiétude que nous sommes arrivés sur place, la trousse de toilettes pleine de paracétamol, codéine et autres baumes en tous genres.

La découverte d’un site exceptionnel à Vittel allait quelque peu apaiser nos craintes. L’accueil est chaleureux, les chambres extrêmement spacieuses, le Club Med charmant.

L’endroit a été privatisé pour une semaine. Les drapeaux Rebook, Planet-Fitness.fr et Les Mills marquent leur territoire… Il va falloir faire bonne figure et relever le défi haut la main. Eliminer les quelques kilos en trop arrivés là par hasard… ou pas !

Nouvelle inquiétude : nous croisons de véritables golgoths dans les couloirs. Des types taillés dans la roche, affichant des muscles saillants et tatoués. Les cheveux sont courts. Très courts même. Nous comprendrons plus tard qu’au regard des litres de flotte perdus lors des séances de RPM, GRIT ou Boxing Circuit, mieux vaut avoir la boule à zéro !

Le groupe de journalistes semble plutôt sympathique. Il s’avérera exceptionnel. L’Agence BernasCOM a choisi avec intelligence un groupe composé majoritairement de jeunes femmes athlétiques et séduisantes. Bien vu! Les 3 gars du groupe vous remercient bien bas !

Malgré un démarrage/décrassage aux aurores (avec un Wake Up Circuit), certes facultatif mais fortement recommandé dès 7h du matin, les journées se sont succédé à un rythme effréné. Prenant fin entre 18 et 19h. Certains réveils furent épiques… les courbatures nous obligeant à effectuer un magnifique roulé-boulé pour se sortir hors du lit. Le paracétamol constitua d’ailleurs un compagnon de premier choix.

Reste que cette expérience unique en son genre nous a procuré un bien fou. Des cours épuisants mais énergisants, des coachs d’une extrême gentillesse et efficacité, des muscles sollicités dont nous ignorions jusqu’à l’existence, des disciplines découvertes avec bonheur.

Le public aussi nous a convaincu. Venu à Vittel, non pas pour exhiber des muscles bien dessinés, mais pour souffrir et transpirer… se surpasser. Atteindre ses limites et se sentir mieux dans son corps et dans sa tête. Car, c’est bien là tout l’intérêt de ces bootcamps. Repartir l’esprit léger et le corps chargé d’émotion.

L’ambiance était festive. La motivation de chacun optimale. Et force est de constater que depuis notre retour, les cris de souffrance et/ou d’exaltation, la musique bruyante du plus mauvais des DJs de France, les réveils matinaux engourdis, les 10 douches quotidiennes… nous manquent.

Tellement… que depuis notre retour, nous enchaînons séances en salle, sessions de running et vélo. A réitérer. Sans la moindre hésitation cette fois.

A suivre. Le test RPM Sprint. 1/5