À 22 ans, le jeune escrimeur vient de remporter son premier titre de champion du monde au sabre, en individuel, ce jeudi à Budapest (Hongrie).

Il a battu en final le champion du monde 2017, Andras Szatmari qui évoluait à domicile, 15 touches à 12. Oh Sang-uk succède ainsi au Sud-Coréen numéro 2 mondial Kim Jung-hwan, qui détient à son compteur cette saison, deux succès en Coupe du monde, le titre de champion d’Asie.