Dès 19h ce lundi, l’équipe de France masculine d’épée va affronter l’Ukraine en finale des Championnats du monde d’escrime à Budapest.

L’heure de la revanche a sonnée. L’équipe de France va pouvoir tenter de décrocher l’or, alors que l’année dernière, le podium leur était passé sous le nez, et que les Français avaient terminé quatrième. Et les escrimeurs semblent confiants, notamment grâce à leur victoire en demi-finales face à la Suisse, 45 touches à 27, et grâce à leur victoire en quarts de finale face à la Corée du Sud 45 à 28. “On a fait deux très gros matches, qui font suite à nos matches d’hier, qui n’étaient pas donné“, a souligné Yannick Borel, qui fait partie de l’équipe avec Daniel Jérent, Ronan gustin et Alexandre Bardenet.”Ce qui fait la différence, c’est notre attitude. On crie sur chaque touche comme si c’était la dernière“, a-t-il ajouté.