Elle intervient un an à peine avant les Jeux Olympiques de Tokyo. Cette Coupe du monde individuelle de saut d’obstacles et de dressage, dont les finales auront lieu samedi et dimanche à Göteborg, est un enjeu majeur pour les stars mondiales de l’équitation.

Ils sont une trentaine de cavaliers, issus de qualifications, à être prêts à s’affronter en saut d’obstacles à l’arène du Scandinavium. Parmi eux, le numéro 1 mondial, Steve Guerdat, qui dispute sa 13ème finale de Coupe du monde. Champion olympique en 2012, le Suisse espère, lors de cette compétition, remporté son 3ème sacre en finale de Coupe du Monde a après 2015 et 2016. Un titre qui le ferait rentrer dans le cercle fermé des cavaliers qui ont un triplé mondial. En effet, depuis 1979, seuls quatre sportifs, dont une seule femme, ont réussi à s’imposer trois fois en finale de Coupe du monde. Il s’agit de l’Autrichien Hugo Simon, du Brésilien Rodrigo Pessoa, de l’Allemand Marcus Ehning, et de l’Allemande Meredith Michaels-Beerbaum.

Mais le Suisse devra se méfier de ses adversaires et notamment de l’Américaine Elizabeth Madden, venue défendre son titre. Madden aimerait bien elle aussi entrer dans le cercle fermé des triples vainqueurs alors qu’elle compte déjà deux sacres, en 2013 et 2018

Du côté du dressage, l’Allemande Isabelle Werth compte bien créer l’exploit. Titrée en 1992 dans cette ville, elle revient pour la première fois à Götaborf, 27 ans plus tard, pour décrocher un 5ème titre mondial.