Le basketteur Pau Gasol, joueur des Chicago Bulls et de la sélection espagnole, a jugé désagréable qu’un journaliste français ait évoqué un lien entre sa personne et un médecin mis en cause lors de l’affaire de dopage Festina. Le fait de mettre en doute certaines choses est un peu désagréable, a dit lundi aux Etats-Unis le basketteur, dont les propos ont été repris mardi par les médias espagnols. Je suis reconnaissant du soutien des gens, des institutions de notre pays, de notre sport, pour que ce genre de choses ne se reproduise plus car ce sont des choses qui font du mal, qui n’apportent rien, a ajouté Gasol, élu meilleur joueur (MVP) lors du récent championnat d’Europe de basket en France, remporté par l’Espagne.

Le Conseil supérieur des sports espagnol (CSD) et la Fédération espagnole de basket (FEB) ont annoncé lundi leur intention de réclamer un million d’euros d’indemnisation au quotidien français Le Monde et à son journaliste Clément Guillou. Ce dernier avait évoqué sur son blog les relations entre Pau Gasol et un médecin espagnol, Nicolas Terrados, qui a auparavant exercé dans le cyclisme.