On attendait l’explication entre les leaders, elle a bien eu lieu. Alejandro Valverde (Movistar) marque les esprits en s’imposant au sommet à l’Alto de Cumbres Verdes, maillot rouge de leader à la clé repris à l’Australien Michael Matthews, lors d’une 6e étape du Tour d’Espagne.

Alejandro Valverde, qui avait déjà porté le maillot rouge lors de la 3e étape lundi, a mené le train du groupe des favoris pendant la montée finale avant de contrer une attaque de Joaquim Rodriguez (Katusha) à 700 mètres du but et de s’imposer juste devant le Britannique Chris Froome (Sky) et l’Espagnol Alberto Contador (Tinkoff). J’avais de bonnes sensations, a expliqué Valverde. Je faisais le tempo, à un bon rythme, mais quand Purito a attaqué j’y suis allé et il me restait assez de force pour obtenir la victoire. Rodriguez a fini quatrième à 8 secondes et le Colombien Nairo Quintana (Movistar), qui a légèrement coincé dans le final, a terminé cinquième à 12 secondes. Quintana est désormais deuxième du général à 15 secondes de Valverde, qui a bénéficié de 10 secondes de bonification au titre de la victoire d’étape.

Pour autant, la hiérarchie entre les deux leaders de l’équipe Movistar n’est pas tranchée, a assuré Valverde. Nairo est toujours là. Il y aura d’autres étapes de montagne et il est sûr qu’il sera très bien, a-t-il dit.

Les favoris se marquent de près: derrière Valverde, premier, et Quintana, deuxième, l’Espagnol Alberto Contador est troisième à 18 secondes et le Britannique Chris Froome quatrième à 22 secondes, ce qui confirme la forme ascendante des leaders respectifs de Tinkoff et Sky. Ale (Valverde) a gagné mais pour moi c’est une victoire, je ne m’attendais pas à être parmi les 10 premiers, a assuré à l’arrivée Contador, qui souffrait d’une fissure d’un tibia après avoir chuté sur le Tour de France en juillet. Mon genou ne me pince qu’occasionnellement et ma condition s’améliore. C’est une surprise énorme pour moi, je suis content parce que j’ai hésité à venir, a-t-il ajouté.