Une adolescente qui a transporté en vélo son père blessé, un travailleur migrant ruiné par le coronavirus, sur plus de 1.000 kilomètres en Inde a été invitée à passer des tests pour l’équipe nationale de cyclisme.

Jyoti Kumari, 15 ans, a pédalé, avec son père Mohan Paswan et leurs possessions sur le porte-bagages, de Gurugram, près de New Dehli, à leur village de l’Etat de Bihar, selon les médias locaux. Ils sont arrivés au village le 16 mai, après un périple de 1.200 kilomètres parcourus en sept jours.

Le difficile voyage du père et de la fille, juchés sur un vélo d’occasion acheté avec leurs derniers billets, a défrayé la chronique en Inde. L’histoire a aussi attiré l’attention de la Fédération indienne de cyclisme, qui a proposé à Jyoti Kumari de passer un test pour tenter d’intégrer l’équipe nationale !