Pour la première fois de sa carrière, l’Australien Richie Porte (BMC) remporte le Tour Down Under.

Au général, Richie Porte qui avait pris le maillot de leader en s’imposant dans la 2e étape, devance finalement de 48 secondes le Colombien Esteban Chaves (Orica) et de 51 secondes l’Australien Jay McCarthy (Bora).

BMC avait envoyé une équipe solide pour épauler son leader sur cette course qu’il avait terminée à la deuxième place les deux années précédentes. C’est vraiment incroyable de gagner ici après avoir été si proche ces deux dernières années, s’est réjoui Porte. Ses deux victoires d’étape mercredi à Paracombe et samedi au sommet de Willunga Hill lui ont permis de ne jamais être inquiété en tête du général. Le Tour Down Under a été bon pour moi cette année, avec deux arrivées au sommet, déclaré le coureur né il y a 31 ans en Tasmanie. Après mon accident à Rio et ma blessure assez grave (fracture de l’omoplate) ça n’a pas été difficile de trouver de la motivation pour cette course, a raconté l’Australien, 5e du Tour de France 2016. Remporter cette course signifie vraiment beaucoup pour moi, a conclu Porte.

La 6e et dernière étape, courue sur 90 km dans les rues d’Adelaïde, a été l’occasion pour son compatriote Caleb Ewan (Orica) de s’imposer une nouvelle fois au sprint pour signer une quatrième victoire d’étape dans cette édition du Tour Down Under.