Vainqueur du Tour de France en 2012, Bradley Wiggins annonce qu’il ne sera pas au départ cette année. Déçu, le Britannique pense quitter Sky, où il ne joue plus un grand rôle, pour espérer retrouver la Grande Boucle.

On ne devrait pas voir Bradley Wiggins sur les routes du Tour de France du 5 au 27 juillet prochains. Le vainqueur 2012 a avoué qu’il ne devrait pas prendre le départ à Leeds. Je crois que je peux vous dire qu’en l’état actuel des choses je ne ferai pas le Tour de France, a lâché Wigins dans l’Equipe. Sauf sauf s’il arrivait quelque chose à Froome au Dauphiné, Sky se privera donc du Britannique. C’est décevant, avoue ce dernier, contraint d’espérer une blessure du tenant du titre pour disputer le Tour.

En tant qu’ancien vainqueur, Britannique, avec le départ en Grande-Bretagne, ça aurait été super d’en être, mais en même temps ils ont maintenant construit une équipe et tu pourrais dire que chacun de ces coureurs a des arguments par rapport à moi. Donc c’est décevant personnellement, mais on peut aussi comprendre pourquoi ils ont choisi cette équipe, ajoute Wiggins, refusant de polémiquer tout en étant conscient que son avenir semble s’écrire loin de Sky.

Pour l’instant, je considère toutes les options, mais en l’état actuel des choses, je n’ai toujours pas d’offre de Sky. A 34 ans, celui qui était l’un des leaders de la team britannique depuis son arrivée en 2010 s’apprête à tourner une page dans sa carrière. Si j’ai envie de faire le Tour, il faudra probablement que je quitte Sky, lâche-t-il, reconnaissant des contacts avec Orica sans être convaincu par cette piste. A l’instar de Nacer Bouhanni, Wiggins devrait être l’un des animateurs du mercato cycliste dans les mois à venir.