Le parcours du Tour de France 2015 a été officiellement dévoilé mercredi. La carte avait filtré dès la veille sur les réseaux sociaux. Analyse des étapes-clés.

Ce parcours du Tour de France 2015 est très exigeant et pourrait donner lieu à du grand spectacle. La différence devrait se faire lors de 12 des 21 étapes :

Etape 1 : Utrecht. Un contre-la-montre en tout début de Tour (l’unique CLM individuel de cette édition 2015). Voilà qui va d’emblée établir la hiérarchie… et mettre la pression sur les grimpeurs.

Etape 3 : Huy. En Belgique, le parcours de la Flèche Wallonne, les punchers pourront mettre le feu aux poudres.

Etape 4 : Cambrai. 7 secteurs pavés pour un total de 13 km vont animer cette étape. Rappelons-nous la casse qu’avaient causés les pavés en juillet dernier !

Etape 8 : Mûr-de-Bretagne. De la montagne en Bretagne, il fallait y penser ! Le final offre une montée de 2 km à 6,9%. Idéal pour les punchers-grimpeurs.

Etape 9 : Plumelec. Un contre-la-montre par équipes… mais avec arrivée au sommet.

Etape 10 : La Pierre-Saint-Martin. Première étape pyrénéenne très vallonnée.

Etape 12 : Plateau de Beille. Ascension du Plateau de Beille dans le final.

Etape 14 : Mende. La montée Laurent Jalabert au menu.

Etape 17 : Pra-Loup. Arrivée dans les Alpes. Une descente très technique avant le final et une arrivée jugée au sommet.

Etape 18 : Saint-Jean-de-Maurienne. L’ascension du Glandon comme principale difficulté.

Etape 19 : La Toussuire. Etape très escarpée avec notamment les ascensions de La Croix-de-Fer et du Mollard.

Etape 20 : Alpe d’Huez. L’étape-reine pour conclure avec passages par le Télégraphe et le Galibier, avant la mythique montée vers l’Alpe d’Huez. Le tout, la veille de l’arrivée !