Julian Alaphilippe, star de ce début de Tour de France et titulaire du maillot jaune avant la dernière semaine, fait sensation et bouscule les règles. C’est en tout cas ce qu’a constaté Dave Brailsford, patron de l’équipe Ineos.

Sa présence “a changé la manière dont ce Tour est couru (…) la régularité va finir par payer” a déclaré le patron de l’équipe de Geraint Thomas et Egan Bernal. “Il a gagné du temps avec style, il a changé la manière dont les équipes courent. C’est lui, le changement principal de ce Tour de France“, a continué Dave Brailsford. “Il a créé un effet domino (…) c’est un casse-tête pour toutes les équipes. Elles doivent essayer de se débarrasser de lui tout en s’occupant des favoris du classement général. Cette problématique rend la course complètement différente“. Puis le manager a conclu : “S’il venait à gagner ce Tour, ce serait l’un des plus grands coureurs de tous les temps“.