Victime d’une chute et touché au genou droit, Alberto Contador jette l’éponge et abandonne le Tour de France lors de cette 10e étape.

Après Christopher Froome, le Tour de France a perdu l’un de ses autres favoris. Comme le Britannique, Alberto Contador a jeté l’éponge. Comme le Britannique, l’Espagnol a été victime d’une chute. Mais contrairement à son rival annoncé, une seule chute aura été fatale au vainqueur des éditions 2007 et 2009 de la Grande Boucle : elle a eu lieu dans des conditions encore à déterminer lors de la descente du col du Petit Ballon, lors de la 10e étape, entre Mulhouse et La Planche des Belles Filles..

Le genou ensanglanté, Contador s’est fait soigner sur le bas côté et a tenté de reprendre la course. Mais son retard avec le peloton s’est creusé et le coureur de Tinkoff-Saxo, diminué, a finalement mis pied à terre, la mort dans l’âme et les larmes aux yeux, lui qui était 9e à 4min08 de Tony Gallopin, le maillot jaune avant l’étape de ce lundi. Une grosse désillusion pour l’Espagnol, qui laisse champ libre à l’Italien Vincenzo Nibali, grand favori d’un Tour amputé de ses principales têtes d’affiche après seulement une grosse semaine de course.