Romain Bardet a tenu à féliciter ses coéquipiers après l’étape entre Grenoble et Risoul. Les AG2R ont imprimé le rythme pendant la dernière ascension et le Français a repris de précieuses secondes à Alejandro Valverde dans la course à la deuxième place : On a imprimé notre rythme sur la course. Voir Jicé (Peraud) qui partait avec Vincenzo (Nibali) et qui reprenait du temps sur les adversaires. Moi, je n’avais qu’à contrôler derrière. Je me disais que je ne lâcherais pas. J’étais bien mieux qu’hier à m’accrocher à Pinot et à Van Garderen. Toute l’équipe s’est portée à l’attaque quand il fallait. On a usé nos adversaires. Mentalement, on a montré qu’on était très forts. Franchement quand on est portés par des coéquipiers comme ça, on ne peut pas faillir derrière. Des propos recueillis par L’Equipe.