Troisième de l’étape du jour entre Grenoble et Méribel, le Slovène Tadej Pogacar revient sur cette 17e étape, lui qui reste juste derrière Primoz Roglic au classement général.

“La rampe d’arrivée était très violente. J’ai perdu une poignée de secondes. J’aurais voulu gagner mais je suis content du résultat. Le Tour n’est pas fini. Un écart de 57 secondes, c’est toujours faisable. Tout peut se passer, je peux perdre le podium, je peux gagner, cela va être un beau combat. Demain (jeudi), ce sera une nouvelle journée compliquée. Mais, quoi qu’il arrive, je crois qu’on peut être très heureux de ce qu’on a fait. Le maillot à pois ? J’ai vu en haut du col de la Madeleine qu’il y avait des points à prendre, j’y suis allé. Si je suis en position de garder ce maillot à pois, j’en serais très heureux. Mais l’objectif est toujours le classement général.” Explique le jeune Slovène qui possède le maillot à pois et le maillot blanc de meilleur jeune.