Victoire, la deuxième depuis le début du Tour pour le Colombien, Fernando Gaviria.

 

Le Colombien Fernando Gaviria coureur de la Quick-Step a remporté au sprint la 4e étape du Tour de France, mardi, à Sarzeau, près du golfe du Morbihan. Gaviria, déjà vainqueur de la première étape à Fontenay-le-Comte, il y a quelques jours s’est imposé de justesse devant le champion du monde, le Slovaque Peter Sagan, et l’Allemand André Greipel. Le peloton a joué avec le feu avec l’échappée du jour, reprise seulement sous la flamme rouge du dernier kilomètre. Par une étrange coïncidence avant la demi-finale France-Belgique du Mondial de football, cette échappée a réuni dès les premiers hectomètres quatre représentants des deux pays. Un quatuor qui a réussi à accéléré au niveau des 40 derniers kilomètres afin de prendre de l’avance et compter 2 minutes d’avance à 25 kilomètres de la fin. C’est ensuite le vainqueur du jour qui s’est montré le plus rapide. A 23 ans, Gaviria obtient son 9e succès de la saison, soit la 34e victoire en carrière. Mercredi, la 5e étape se déroulera entre Lorient et Quimper pour un total de 204, 5 kilomètres.

Au final, c’est le Belge Greg Van Avermaet qui conserve donc le maillot jaune de leader de la Grande Boucle. Suite de ce magnifique Tour de France demain dans le Finistère.

 

Classement général :

1. Greg van Avermaet (BEL/BMC) en 13h33’56”
2. Tejay ven Garderen (USA/BMC) m.t.
3. Geraint Thomas (GBR/Sky) à 3″
4. Philippe Gilbert (BEL/Quick-Step Floors) à 5″
5. Julian Alaphilippe (FRA/Quick-Step Floors) à 7″
6. Bob Jungels (LUX/Quick-Step Floors) m.t.
7. Tom Dumoulin (PBS/Sunweb) à 11″
8. Soren Kragh ANDERSEN (DAN/Sunweb) m.t.
9. Michael Matthews (AUS/Sunweb) m.t.
10. Rigoberto Uran (COL/EF-Drapac) à 35″