Tony Gallopin a prolongé de trois ans son contrat avec la formation belge Lotto.

J’ai été franc avec Marc Sergeant (manager de Lotto) en expliquant les propositions qui m’avaient été faites, même si j’avais encore un an de contrat. Nous sommes rapidement tombés d’accord pour une prolongation de trois ans, indique le coureur de 26 ans au quotidien belge Le Soir.

Arrivé chez Lotto en début de saison, Gallopin est donc lié à l’équipe belge jusqu’en 2020. Je me suis tout de suite senti bien dans cette équipe très internationale. J’y ai trouvé mes marques et des amis. Pourquoi changer ?, justifie le neveu d’Alain Gallopin, son ancien mentor chez Radio Shack. La saison prochaine, le Français privilégiera les classiques ardennaises (Amstel, Liège-Bastogne-Liège et Flèche wallonne) au détriment du Tour des Flandres. Cela surprendra les gens car j’adore le Tour des Flandres, qui est peut-être ma course préférée, ajoute-t-il. Mais en faisant le programme des pavés, je ne suis jamais arrivé à 100% aux Ardennaises. J’ai envie d’essayer. Vainqueur d’une étape du Tour de France et porteur du maillot jaune l’été dernier, Gallopin visera pareille performance sur la prochaine Grande Boucle, renonçant à nouveau à briguer une belle place au classement général.