Parti comme le grand favoris de l’épreuve, l’Australien a confirmé son statut en remportant haut la main l’épreuve du contre-la-montre.

Un soulagement pour lui, puisque Rohan Dennis avait du abandonner le Tour de France en raison de problème internes au sein de l’équipe Bahrain-Merida. À l’issue des 54 kilomètres de contre-la-montre, l’Australien de 29 ans a devancé Remco Evenepoel de plus d’une minute, et l’Italien Filippo Ganna. Une performance incroyable qui lui permet de conserver son titre mondial.