Wout Van Aert a remporté ce samedi, la mythique course de Milan – San Remo devant le Français Julian Alaphilippe.

Quelques heures après cette belle victoire, le Belge de 25 ans est revenu sur cette performance.

“L’effort sur le Poggio était horrible pour mes jambes. Mais l’année dernière, c’était la même chose pour garder le contact. Aux Strade Bianche aussi c’était très douloureux. Heureusement, personne n’est resté dans ma roue. Quand j’ai atteint le sommet, j’ai essayé de me persuader que Julian (Alaphilippe) était lui aussi à sa limite. Ensuite, c’était à mon avantage. Il aurait encore été possible de revenir sur le plat mais, en rentrant dans la descente, j’avais de bonnes chances de gagner. Nous étions en mission avec toute l’équipe.

Antwan (Tolhoek) a travaillé dur dans le peloton, Bert-Jan Lindeman et Paul Martens m’ont protégé. Puis Timo Roosen est resté avec moi sur la Cipressa et Amund Jansen a fait un travail fantastique sur le Poggio. C’est une journée spéciale, j’ai remporté mon premier monument.” A-t-il indiqué.