La star déchue du cyclisme Lance Armstrong a reconnu dans un documentaire de la chaîne américaine ESPN qu’il avait commencé à se doper “probablement à 21 ans”, soit au début de sa carrière professionnelle.

“Ouah, cela commence fort, j’avais probablement 21 ans”, répond Armstrong à la journaliste Marina Zenovich qui lui demande à quand remonte sa première expérience de dopage. Cette échange apparait dans une bande-annonce de 90 secondes, rendue public lundi, pour un documentaire en deux parties baptisé “Lance” qui sera diffusé par ESPN aux Etats-Unis les 24 et 31 mai.

Rappelons que l’Américain a remporté sept éditions consécutives du Tour de France de 1999 à 2005 avant d’être dépossédé de ses victoires après avoir écopé d’une suspension à vie en 2012, à la suite d’une enquête ouverte par l’Agence américaine antidopage (Usada) qui a établi qu’il était à la tête du “système de dopage le plus sophistiqué, le plus professionnel et le plus efficace de l’histoire du sport”.