Alors que l’équipe Jumbo a été prise en flagrant délit pour un “bidon collé” pour apporter de l’aide illicite à Roglic, un coureur slovène, lors de la 15ème étape du Giro, ce dimanche, l’équipe a écopé d’une “simple” amende de 200 francs suisses, soit environ 178 euros.

Alors qu’il a fini deuxième du classement général à 47 secondes de Richard Carapaz, Roglic ne s’est pas vu pénaliser sur le temps. Les faits qui lui sont reprochés à lui et son équipe ont eu lieu après le changement de vélo auquel a du procéder Roglic avant les 20 derniers kilomètres de la course. Il a du utiliser le vélo de son coéquipier néerlandais Antwan Tolhoek, et n’a pas été dépanné par la première voiture se son équipe, qui avait le vélo de remplacement initial.