A la veille du départ du Tour de France, en Vendée, le Britannique Chris Froome a publié une tribune dans le journal Le Monde.

“Gagner n’importe quelle course par le mensonge serait pour moi une défaite personnelle”, affirme Chris Froome. Blanchi lundi d’un contrôle antidopage anormal, le quadruple vainqueur du Tour de France présente sa défense au public français, à veille du départ de l’édition 2018. Il affirme qu’il ne déshononera jamais le mythique maillot jaune et que son contrôle anormal est strictement lié à son traitement de l’asthme. “Je souffre d’asthme depuis l’enfance”, assène le Britannique.