L’équipe Manzana Postobon a été ce mardi suspendue 45 jours par l’Union cycliste internationale (UCI), un mois seulement après avoir été dissoute par son propriétaire à cause de deux cas de dopage.

Considérant que l’équipe a récemment annoncé son intention de cesser toutes ses activités, la commission de discipline a décidé que cette suspension commencerait à compter de la première date à laquelle l’équipe s’inscrirait pour une course internationale, le cas échéant“, a déclaré l’UCI. 45 jours de suspension est la peine maximale qu’une équipe peut se voir infligé, lorsque deux contrôles antidopages sont contrôlés positifs en douze mois. Dans cette équipes, les deux coureurs qui ont été contrôlés positivement sont les colombiens Juan José Amador pour un anabolisant et Wilmar Paredes pour de l’EPO.

Par conséquent, Luis Fernando Saldarriaga l’entraîneur, avait qualifié ces cas de dérives “personnelles”, ont avait dissolu l’équipe et avait déclaré que cela “doit servir d'”électrochoc pour qu’ils se rendent compte que tout cela est infesté de dopage“.