L’Allemand Andre Greipel (Lotto) remporte devant son public la Cyclassics en devançant au sprint le Norvégien Alexander Kristoff et l’Italien Giacomo Nizzolo, dimanche à Hambourg. Le Français Arnaud Démarre, entré au palmarès en 2012, n’a pu rééditer son exploit pour se contenter d’une sixième place.

Enfin je gagne ici, a lancé le sprinteur de Rostock après avoir imposé sa puissance pour devancer le Norvégien Alexander Kristoff et l’Italien Giacomo Nizzolo, au terme des 221 km de course.

Partie pour la première fois de Kiel, la 20e édition de l’épreuve n’a pas souri aux échappés, le peloton ruinant les rares tentatives comme celle du Belge Philippe Gilbert. Parti en contre sur la phase finale, le Français Julian Alaphilippe a composé un duo de tête avec Linus Gerdemann, qui était rejoint à 10 km du but. Les équipes des sprinteurs ont ruiné toutes les tentatives de sortie suivantes, l’Australien Mark Cavendish chutant à deux kilomètres du but pour laisser les espoirs de l’équipe Katusha à Kristoff. Le Norvégien, tenant du titre a lancé le sprint à quelque 300 m du but avec Greipel dans son ombre. Mais l’Allemand a imposé sa puissance pour déposer son rival à 50 m de l’arrivée. A 33 ans, Greipel pouvait savourer enfin le succès après avoir connu la frustration du 2e rang en 2012 et 2013, celle qui poursuivait Nizzolo, 2e en 2014 et 3e deux ans plus tôt.