Chris Froome a été blanchi pour son contrôle antidopage “anormal” et été autorisé à participer au Tour de France, qui s’élance samedi de Vendée. Il y visera un cinquième sacre.

Le Tribunal antidopage de l’Union cycliste internationale (UCI) n’aura pas à se prononcer sur le cas Chris Froome : l’UCI a décidé de clore le dossier ! Un cas rare mais qui s’explique par les circonstances du contrôle positif dont a été l’objet le Britannique. Le taux excessif de salbutamol (un anti-asthmatique) décelé en septembre dernier ne pouvait en aucun cas favoriser ses performances.

Il n’en reste pas moins que cette nouvelle affaire jette une fois de plus le soupçon sur la discipline et sur ses instances dirigeantes. Comment Chris Froome sera-t-il accueilli sur les routes du Tour cette année ? Réponse à partir de samedi.

L’info en images
Team Sky devait plaider la cause de son coureur, Christopher Froome, devant le CNOSF mardi matin. Les organisateurs du Tour de France avaient signifié à l’équipe britannique que le coureur de 32 ans ne pourrait pas prendre part au Tour suite à un contrôle anormal en septembre 2017. L’UCI a blanchi le coureur, lundi 2 juillet.