Alors que le Tour de France a officiellement été reporté, le coureur français de l’écurie AG2R-La Mondiale Romain Bardet, a officialisé sa participation.

Interrogé dans les colonnes de L’Equipe, le Français Romain Bardet est revenu sur la situation inédite que vit le cyclisme mondial cette année à cause de la pandémie de Covid-19. Il évoque notamment son entraînement totalement bouleversé, mais confirme sa participation pour les nouvelles dates du Tour de France, du 29 août au 20 septembre.

« Je me réjouis de la reprogrammation du Tour de France. C’est une bonne nouvelle qu’on attendait. On envisageait le pire des scénarios, c’est-à-dire une saison blanche. Se dire que le plus gros événement du cyclisme mondial se tiendra à la fin du mois d’août, c’est une grosse perspective. J’ai faim de compétition et de me mêler à nouveau à la lutte. Si le Tour se tient aux dates prévues, je souhaite en faire partie. Honnêtement, je ne me penche pas sur la stratégie. Ce n’est pas opportun aujourd’hui. C’était une super nouvelle de voir qu’on pense à l’après, à la sortie de crise, mais ça ne présume pas des difficultés qui sont encore à venir. En tant que sportif de haut niveau on a besoin d’avoir des objectifs : ce n’était pas facile de gérer les émotions de l’entraînement ces derniers temps, certains matins on ne savait pas trop pourquoi on montait sur un vélo… Ce n’est pas le plus gros problème de société actuellement, mais pour nous, c’est enthousiasmant d’avoir des dates de reprise et de pouvoir établir quelques plans. »