Qui a dit que Julian Alaphilippe ne pouvait pas remporter le Tour de France ? Alors qu’on lui prédit depuis plusieurs jours la perte de son maillot jaune, le Français a frappé un grand coup ce vendredi en remportant la 13ème étape, un contre-la-montre individuel de 27,2 kilomètres autour de Pau, devant tous les spécialistes de l’exercice. Alaphilippe consolide son statut de leader avant la grande explication des Pyrénées et des Alpes ! Son premier poursuivant, le tenant du titre Geraint Thomas, pointe à 1 min. 26 au général.

 

A 27 ans, Julian Alaphilippe (Deceuninck) remporte sa quatrième victoire d’étape sur le Tour en carrière, la deuxième dans cette édition 2019.

Les grands perdants du jour sont le Colombien Egan Bernal qui a cédé 1 min 22 sec à son coéqupier chez Ineos, Geraint Thomas, ce dernier confirmant son statut de leader avant les grandes étapes de montagne. Le Britannique Adam Yates, le Colombien Nairo Quintana et le Français Romain Bardet ont également perdu de précieuses secondes au général.

Samedi, une étape magnifique attend le peloton au départ de Tarbes avec arrivée au sommet du col du Tourmalet.

 

Tour de France étape 13 – 19 juillet

Si le tweet ne s’affiche pas, cliquez ici