Le curleur russe Alexander Krushelnitsky, évoluant sous bannière olympique, contrôlé positif au meldonium, a été reconnu coupable de violation aux règles antidopage. La médaille de bronze gagnée en double mixte avec sa femme est officiellement perdue, a annoncé jeudi le Tribunal arbitral du Sport (TAS).

La médaille du double mixte qu’il avait gagnée avec son épouse Anastasia Bryzgalova revient donc à la Norvège, initialement 4e. Même si l’officialisation de cette réattribution prendra quelques temps.

Cette nouvelle affaire de dopage concernant un athlète russe ne peut plus mal tomber, alors que la Russie était interdite de JO suite au scandale de dopage d’Etat. Krushelnitsky faisait partie des athlètes autorisés à concourir à Pyeongchang mais sous bannière olympique. Des négociations sont en cours pour permettre aux Russes de défiler sous leur drapeau lors de la cérémonie de clôture.